Les examens approchent : mémoire, fatigue, stress, comment gérer ?

Le mois de juin, c’est le mois des examens ! Vous avez l’impression que vous ne savez plus rien, que vous allez échouer… Pas d’inquiétude, voyons ensemble les solutions efficaces pour booster votre mémoire, lutter contre la fatigue et évacuer le stress pour réussir vos examens.

Quelques conseils sur l’hygiène de vie pendant les examens 

Cette période intense nécessite de prendre de bonnes habitudes pour soutenir au mieux votre organisme et votre cerveau en pleine activité. Un bon sommeil de 8 à 9h par nuit est très important, les informations que l’on a appris le jour sont consolidées la nuit. Une alimentation saine et équilibrée, à raison de 3 repas par jours et au moins 2 à 3 collations, permet de bien nourrir ses neurones. Il faut aussi tenir compte des rythmes naturels du cerveau, celui-ci ne travaille pas de façon linéaire, il se concentre pendant une durée limitée et ensuite il a besoin d’une pause. C’est pour cela qu’il est impératif de prendre du temps pour soi : prendre l’air, faire du sport… de manière à chasser le stress et les pensées négatives. Un cerveau bien oxygéné est un cerveau performant !

Ce qu’il ne faut surtout pas faire 

Avec le stress, la fatigue, la date butoir qui approche… on est parfois prêt à tout tenter, et utiliser tout ce qui nous tombe sous la main ! Vous entendez parler de substances pouvant améliorer vos performances intellectuelles, réduire votre stress ou votre fatigue… mais faites attention ces produits « dopants » sont souvent très dangereux. Pour donner quelques exemples, on retrouvera les amphétamines (stimuler la concentration), les stéroïdes (antifatigue et mémoire) ou les bétabloquants (anti-stress). Plutôt que d’essayer des substances illicites et dangereuses, préférez des compléments alimentaires, des huiles essentielles, de l’homéopathie…

Vers quel remède se tourner 

En fonction de vos habitudes ou envies, vous trouverez des remèdes efficaces en phytothérapie (plantes), aromathérapie (huiles essentielles) et homéopathie. Peu importe la cure que vous souhaitez commencer mais il vaut mieux débuter 1 mois voire 2 mois avant le jour « j ». Vous aurez des cures que vous pourrez prendre au long cours pour vous aider dans l’apprentissage et la mémorisation, et des cures booster qui donneront un petit coup de fouet pendant une période donnée. Attention néanmoins à ne pas dépasser les doses journalières ni à cumuler les mêmes effets.

Où trouver ces remèdes ?

A la pharmacie bien sûr ! Le pharmacien saura vous conseiller le produit le plus adapté à vos besoins et vous serez sûr de trouver des produits encadrés par des réglementations françaises et européennes. Et sur internet, les pharmacies en ligne vous procureront les meilleures associations ! 

Dr Elodie Duquenne